Amira Kheir présente son dernier album « Mystic Dance » sur le mythique label Sterns Music.

Ses mélodies, nourries de la musique traditionnelle soudanaise, fusionnent au jazz expérimental à la soul ou encore au blues électrique du désert. Cette jeune soudanaise, née à Turin et vivant à Londres, a reçu les éloges de la critique britannique pour ses deux précédents albums « View From Somewhere » en 2011 et « Alsahraa » en 2014.

Kheir puise dans différents courants de la musique traditionnelle soudanaise. Parmi eux, elle nomme l« haqeeba » la musique classique soudanaise, l’ « aghani albanat », un chant folklorique improvisé uniquement interprété par des femmes, et le « madeeh », le chant spirituel. Amira Kheir compose une musique qui est influencée par différentes régions du Soudan, de l’Afrique et du monde, « un langage artistique qui crée des ponts entre les peuples ». Elle aborde différents thèmes : celui de l’appartenance, de l’amour, de l’évolution humaine et de la transcendance. Sa musique nous invite ainsi à étendre notre vision de la culture de cette région.

Voyage spirituel, « Mystic Dance » est un beau reflet de ses racines est-africaines et de sonorité moderne.

Amira Kheir – Mystic Dance – Octobre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *