Hugh Masekela : « Le chant est la littérature de l’Afrique du Sud »

« Le chant est la littérature de l’Afrique du Sud » déclamait le trompettiste et chanteur de jazz Hugh Masekela, figure de la lutte contre l’apartheid. Hugh Masekela est décédé à 78 ans, dans la nuit du lundi 22 janvier 2018, après une courageuse bataille contre un cancer de la prostate.  Retour sur quelques uns de ses immenses titres.

Stimela

Bring Him Back Home (Nelson Mandela)

Soweto Blues

Lady (Fela Kuti)

Sossie/Makoti

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *