Bien que née à Cuba, la chanteuse Mayra Andrade a grandi dans l’environnement musical et culturel cap-verdiens de ses parents. Elle commence à se produire dès l’âge de seize ans et sort « Navega » un premier album très encensé en 2006.  « Manga » est son cinquième album fait de sonorités dansantes et solaires.

Un tournant pop que la chanteuse assume depuis « Lovely Difficult » sorti en 2013. Mayra Andrade voulait une musique qui soit le reflet de sa vie.

Elle appartient à une génération qui a beaucoup revendiqué son identité capverdienne. Et il est temps, aussi, d’élargir la palette. En effet, avec deux fois plus de citoyens capverdiens à l’étranger que dans le pays, cette diaspora fait de cette petite nation une des plus dynamiques, culturellement et intellectuellement, du continent africain.

Entièrement chanté en créole, « Manga » rassemble les rythmes de la musique africaine moderne et ses racines capverdiennes. On y retrouve Kim Alves, le célèbre instrumentiste cap-verdien, ainsi qu’une nouvelle génération de musiciens d’Afrique de l’Ouest. Un album envoûtant qui fusionne afrobeat, pop et musique traditionnelle du Cap Vert.

Mayra Andrade – Manga – Février 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *