Mariana Ramos, chanteuse solaire

Mariana Ramos, chanteuse au tempérament de feu et au timbre coloré, flirte harmonieusement avec le jazz, les musiques brésiliennes et africaines.

« Quinta »: Mariana Ramos résume ainsi l’enregistrement acoustique au Cap-Vert de ces treize chansons gorgées de sensualité, d’une gaité instinctive et d’un vague à l’âme se délectant du souvenir du bonheur passé, une rêverie ravissante et si simple appelée sodade.

Ces treize perles ont nécessité plus de deux ans de préparation pour enluminer Quinta, cinquième au féminin, un chiffre magique, comme ceux du 5 juillet 1975 où le Cap-Vert, chapelet d’une dizaine d’îles ocres, un peu émeraude, dans l’azur de l’Atlantique africain, arrache son indépendance à l’empire portugais.

Née à Dakar, elle passe son enfance au Cap-Vert, à Mindelo, auprès de sa grand-mère. Élevée dans une famille de musicien, fille de Toy Ramos, guitariste du groupe phare capverdien des années 60, Voz de Cabo Verde, la chanteuse rejoint ses parents en France à l’âge de 7 ans.

Mariana Ramos, chanteuse au tempérament de feu et au timbre coloré, flirte harmonieusement avec le jazz, les musiques brésiliennes et africaines. Elle célèbre à sa manière tant la Morna, ce blues Capverdien, la Coladera, la Mazurka, que le Funana. Sa voix sensuelle, sa beauté insulaire et la générosité qu’elle déploie sur scène lui donnent une place de choix dans l’éventail de la musique capverdienne.

Récompensée par la cérémonie des « Cabo Verde Music Awards 2016 » au titre de la meilleure interprète de la Morna, Mariana Ramos nous présente sur scène son 5ème album  le 1er avril sur la scène du Triton à Paris.

 

Infos pratiques

Le Triton

11 bis, rue du Coq Français – 93260 LES LILAS
Métro Mairie des Lilas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *